NTRDSFHNSR

AIDER NOUS A METTRE EN LUMIERE LE FOETUS !

Avec la plateforme LUMIERE, l’APHP et l’Université de Paris offrent la possibilité aux femmes enceintes volontaires d’avoir un nouveau regard sur leur grossesse grâce à l’IRM et de faire progresser la recherche médicale en bénéficiant d’une IRM pendant leur 2ème ou 3ème trimestre !

Le retour des familles étant aujourd’hui plus que positif, nous espérons à terme que pas moins de 650 patientes auront participé à cette expérience inédite.

NTRDSFHNSR

0
PATIENTES INCLUES

NTRDSFHNSR

VOIR LES RETOURS DES PATIENTES DEJA VENUES TENTER L’EXPERIENCE

NTRDSFHNSR

Plus de visibilité sur le déroulé de l’expérience sont à venir.

En attendant, pour plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter sur notre adresse mail : lumiere.nck@aphp.fr.

En effet, c’est au cours des neuf mois de la grossesse que se créent les fondations de ce que sera notre vie future, avec un impact important sur notre santé d’enfant et d’adulte. C’est pendant cette période cruciale que peuvent apparaître certaines maladies, dont le retentissement peut perdurer tout au long de la vie et générer des handicaps permanents et sévères.

Or la détection, le diagnostic exact et l’établissement d’un pronostic précis de ces anomalies restent encore difficiles dans le suivi actuel de la grossesse, qui repose essentiellement sur l’échographie. C’est pourquoi l’utilisation et le développement de techniques modernes d’imagerie sont aujourd’hui indispensables pour permettre aux médecins de mieux voir et mieux examiner le fœtus. Aux côtés de l’échographie, l’Imagerie par Résonance Magnétique (IRM) est une technique qui a connu un important développement ces dernières années. En effet, l’IRM peut apporter des informations complémentaires à l’échographie, anatomiques et fonctionnelles, afin d’optimiser le dépistage, le diagnostic et l’évaluation pronostic en prénatal. 

Avec “LUMIERE sur le fetus”, protocole de recherche promu par la DRCI, et grâce à la contribution de femmes enceintes entre 16 et 36 semaines d’aménorrhée, nous souhaitons évaluer la faisabilité de techniques IRM avancées dans quatre types de situations cliniques pour lesquelles l’IRM n’est actuellement pas réalisée lors de leur suivi de grossesse.

NTRDSFHNSR

NTRDSFHNSR

Après plusieurs mois de recrutement, la plateforme héberge 3 master de recherche et une thèse de science travaillant activement sur différentes thématiques dans le cadre de ce projet. 

Plus de visibilité sur le déroulé de l’expérience sont à venir.

En attendant, pour plus d’informations n’hésitez pas à nous contacter sur notre adresse mail : lumiere.nck@aphp.fr.