À propos de Laurent Salomon

Cet auteur n'a pas encore renseigné de détails.
Jusqu'à présent Laurent Salomon a créé 2 entrées de blog.

PROJET DE RECHERCHE LUMIERE : Camille Codaccioni – M2 BIM – Développement cérébral

Thème : Cerveau foetal

Développement, utilisation et validation clinique d’un outil de fusion off-line échographie-IRM et échographie-échographie : création d’un atlas du développement cérébral foetal normal entre 16 et 36 SA

Les pathologies cérébrales fœtales représentent un problème de santé publique car elles peuvent entraîner un retard neuro-développemental à court et long terme.

Le développement du cerveau est un processus dynamique de la vie fœtale; il est donc important de définir et reconnaître son aspect normal aux différents âges gestationnels.

L’échographie et l’IRM sont actuellement les deux modalités utilisées pour étudier le développement cérébral.

La complémentarité de ces deux examens permettrait de s’affranchir de leurs limites respectives (par exemple, l’absence de visualisation des flux sanguins en IRM et la limitation de l’exploration du parenchyme cérébral en échographie due à la position fœtale ou aux cônes d’ombres échographiques).

La combinaison de ces deux modalités est permise avec l’imagerie de fusion. Cette modalité d’imagerie est toujours en développement et nécessite des mises au point.

L’imagerie de fusion on-line échographie-IRM associe l’affichage d’une échographie en temps réel et des projections multi-planaires sous un même angle de coupe provenant d’une base de données IRM.

Cependant la fusion de ces deux images en temps réel n’est pas optimale.

Exemple de fusion online US-IRM – Millischer A, Brasseur‐Daudruy M, Mahallati H, Salomon LJ. The use of image fusion in prenatal medicine. Prenatal Diagnosis. 2019 Oct 30;40(1):18–27

Camille Codaccioni
Camille CodaccioniInterne des Hôpitaux de Paris
Projet de recherche réalisé dans le cadre d’un master 2, encadré par le Pr Laurent Salomon et le Dr David Grévent.

Notre objectif pour ce nouveau projet est donc d’évaluer l’utilisation d’un outil de fusion “off line”, c’est-à-dire une compilation d’acquisitions issues de ces deux modalités d’imagerie réalisées l’une après l’autre lors d’un même examen.

Cet outil de fusion off-line utilise un logiciel (GE Healthcare) afin de post-traiter et recaler les acquisitions obtenues : échographie-IRM ou échographie-échographie.

La validation de cet outil sera réalisée via le développement d’un atlas cérébral fœtal à différents âges gestationnels.

La réalisation de cet atlas sera basée sur l’étude de structure cérébrales fines parfois méconnues et pas toujours accessibles en pratique courante. L’obtention de coupes dans les trois plans orthogonaux et la fusion des images nous permettrait ainsi de pouvoir mieux préciser ces structures.

Pour ce projet nous incluons sur la base du volontariat, des patientes entre 16 et 36 semaines d’aménorrhée, ayant un suivi échographique normal, après information sur le protocole de recherche et recueil du consentement signé.

Les patientes bénéficieront :

  • d’une échographie obstétricale focalisée sur le cerveau fœtal par un échographiste référent
  • puis d’un IRM fœtale, au sein de la plateforme LUMIERE à l’Hôpital Necker Enfants Malades.

Nous attendons de cette étude qu’elle permette d’évaluer la faisabilité et l’utilité clinique de l’imagerie de fusion “off-line” échographie-IRM et échographie-échographie.

Nous évaluerons également l’acceptabilité et la satisfaction des couples de cet examen non invasif hors situation de pathologie fœtale.

Par |25 8 2021|Catégories : Cerveau foetal, Imagerie, Physiopathologie|Mots-clés : |

FONDATION LUMIERE : UNE PLATEFORME DE RECHERCHE EN IMAGERIE ANTÉNATALE


fondation_lumiere
Parce que l’Homme que nous serons se construit dès les premiers mois in utero, il devient aujourd’hui essentiel de développer des outils pour voir, examiner et même soigner le fœtus. Au cours des neuf mois de la grossesse, se créent les fondations de ce que sera notre vie future, avec un impact important sur notre santé d’enfant et d’adulte. C’est aussi au cours de ces premières semaines ou mois que peuvent apparaître certaines maladies, dont le retentissement peut perdurer tout au long de la vie et générer des handicaps permanents et sévères. Depuis quelques années, les progrès de la médecine fœtale et de l’imagerie, ont permis des avancées décisives. L’utilisation de techniques modernes d’imagerie est indispensable pour poursuivre ces progrès, car elles sont essentielles pour permettre aux médecins en charge du fœtus, d’approcher leur patient. (suite…)